Le magazine digital de Béatrice Chakra

Alban et Dominique Gérardin : l’esprit « Corbu »

Alban et Dominique Gérardin : l’esprit « Corbu »

Août 31, 2015

Un hôtel et un restaurant dans leur écrin originel de la Cité Radieuse

Sur le boulevard Michelet, passé le garage Peugeot, un panneau l’annonce : la Cité Radieuse, le célèbre immeuble édifié par le Corbusier abrite aussi un hôtel et un restaurant au nom prédestiné : le Ventre de l’Architecte. Dans le hall d’entrée, un autre panneau se fait plus explicite : ces lieux singuliers auxquels s’ajoute l’Annexe pour le séminaire de travail sont situés aux 3ème et 4ème étages. Quelques pas, et un ascenseur vous y mène.

Choc visuel au 3ème. Tel la coursive d’un paquebot, le restaurant offre une vue magnifique sur la rade de Marseille, avec les îles du Frioul dans l’éblouissement d’une palette d’or et d’azur. Devant un si joli tableau, l’œil, l’intelligence, les sens en état de perception  captent les diverses sensations que procure la salle du restaurant, mélange hybride de bois blond et de marbre gris, avec son mobilier au charme délibérément intimiste, tables Charlotte Perriand, chaises de style scandinaves, lampes Laroche, Le Corbusier et « Pipistrelle » d’Aulenti. Pour la cuisine, le chef Jérôme Caprin en assure l’authenticité à travers les saveurs et senteurs du terroir, un talent reconnu par le Guide Michelin et le Gault et Millau 2014. Caprin a l’art d’associer le (bon) goût au plaisir de manger. Appétissant !

Comme pour le restaurant dont la terrasse vaut à elle seule le détour, l’hôtel est le reflet du travail accompli par Alban et Dominique Gérardin, les repreneurs de ces lieux qui, passionnés par l’architecture, mais privilégiant le vintage au design, ont su lui redonner – malgré les contraintes d’un bâtiment classé Monument historique – son cachet originel. « Nous avons effectivement repris cet hôtel-restaurant 2 étoiles, disent-ils, avec une belle envie de le faire revivre et de retrouver esprit et lustre d’antan. Nous avons réintégré des meubles, des luminaires (originaux ou reproductions), dessiné et produit des pièces s’inspirant du bâtiment et d’autres architectes ou designers des années 50.»

21 chambres de 79 à 158 euros, d’une superficie de 16 à 32 m2, avec vue sur mer ou sur parc, suivant l’emplacement. S’il y a d’adorables petites cabines (c’est leur nom !), on trouve dans le lot 5 grandes chambres d’un attrait inouï, à partir de 142 euros, avec vue sur la ville balnéaire. Et n’oublions pas les deux studios, donnant aussi sur la mer, agréables petits appartements à partir de 152 euros, chacun pouvant accueillir 1 à 4 personnes.

Le matin le petit déjeuner est servi dans la salle du restaurant. Et l’hôtel fait bénéficier à ses clients toutes les structures du « Corbu » : le cinéma, la piste de jogging, la piscine pour enfants et salle de spectacles sur la terrasse du 9ème étage, et le tennis dans le parc.

Allez-y faire un tour, vous ne l’oublierez pas de sitôt !

Le ventre de l’Architecte – Hôtel du Corbusier

280 Bd Michelet – 13008 Marseille

04.91.16.78.23 // 04.91.16.78.00

http://www.hotellecorbusier.com/

Crédits Photos : Alban et Dominique Gérardin.

chambre1 corbusier suite ch1 corbusier

chambre 2 corbusier

divan ch2 corbusier suite table ch. pierrand ch2 corbusier suite

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *