Le magazine digital de Béatrice Chakra

Facebook Vu sur La Le club de la presse Marseille Le club de la presse Marseille Strategie.fr presse-club.fr ToutMa les69emes Flair

Arik Lévy : L’artiste

Arik Lévy : L’artiste

Jan 5, 2013

Créateur de renom, sculpteur, cinéaste, plasticien, designer, Arik Levy est avant tout un artiste. C’est ce que confirme son dernier opus, Out There, qui dévoile cette passion innée pour l’art que le créateur a développée lors de sa première exposition de groupe à Tel Aviv en 1986.  Ce n’est certes pas le premier ouvrage qui lui est consacré, il en a déjà publié cinq, mais le premier qui explique le travail qu’il a réalisé pour l’outdoor.

Analysant les divers rapports entre l’architecture, l’urbanisme et la nature, Out There rassemble dans une mise en page sobre et radicale, ces fameuses sculptures monumentales en inox poli miroir, réalisées en France et en Italie, sortes de diamants aux facettes réfléchissant la lumière réalisés pour des jardins et des parcs privés.

«  Je me suis plus  intéressé  au reflet que suscite l’œuvre qu’à l’œuvre en elle-même,   explique-t-il, cette dernière n’existant que grâce à la lumière naturelle. Chacune d’entre elles offre des angles de vue impossibles à voir à l’œil nu. »

La première réalisation, une commande de Jacqueline Frydman pour le Passage de Retz à Paris, a vu le jour en 2006 et a été à l’origine de pièces conçues par la suite pour des collections privées. Toutes sont visibles sur le site www.ariklevy.fr.

Au fil des pages s’égrènent 16 œuvres nécessitant entre 8 mois et 2 ans et demi de travail, entre l’étude, la réalisation  et  l’installation finale. Out There révèle ainsi au grand public une autre facette du travail d’Arik Levy, en montrant sur papier glacé ces RockGiant, BigRock, RockFusion, RockGrowth et Crater Corten… jusque là réservés à ceux qui les commandent.

Mais au-delà de cet inventaire fascinant, raconté avec des textes remarquables du poète Jérôme Peignot, de Christy MacLear, directrice de la Fondation Robert Rauschenberg, de Charlotte N. Eyerman, directrice du Frame (French Regional American Museum Exchange) et enfin de Jérôme Sans, ancien directeur de l’UCCA (Ullens Center for Contemporary Art), Out There offre un nouvel éclairage sur un travail confidentiel et pourtant spectaculaire et sur une vision de l’immersion de l’art dans la nature, à travers des œuvres uniques et fortes exposées aux quatre coins du monde.

 

Extrait du Communiqué de Presse d’Arik Lévy – 19/11/2012.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *