Le magazine digital de Béatrice Chakra

Cédric Béchade ou le renouveau de la gastronomie basque

Cédric Béchade ou le renouveau de la gastronomie basque

Juil 16, 2017

A 7 kilomètres de la jolie station balnéaire de St-Jean de-Luz, dans le coquet village de St-Pée-sur-Nivelle, dont les belles maisons arborent des façades blanches immaculées, il existe une auberge contemporaine dont la réputation a, depuis longtemps, dépassé les frontières de cette terre d’exception… Installée dans le paysage local depuis 1672, elle est, depuis mai 2007, l’antre de Marion et Cédric Béchade, qui y ont trouvé un terrain d’expressions privilégié.

Si la façade imposante de l’historique bâtisse peut impressionner, la réception rassure immédiatement, procurant la douce sensation de pénétrer dans un cocon. Murs tapissés de photos noir et blanc de Kepa Etchandy, qui rappellent les traditions et la forte identité du pays basque (retour de pêche, pelote, scènes pastorales), canapés moelleux, tons gris…

Les 12 chambres, éclectiques par leur taille et leur décoration, sont de belles vitrines du pays basque. Toutes portent la signature Flamant Home Interiors et sont le fruit de la réflexion de Marion et Cédric Béchade et de l’architecte d’intérieur Isabelle Juy. Malgré leur personnalisation, des dénominateurs communs les relient : douches écologiques adoptant le système Rain Dance, écrans plats, vieux planchers au bois patiné, grands lits de 180 cm, chauffage et climatisation par aérothermie, espaces ouverts sur l’extérieur (terrasses intérieures ou balcons offrant un panorama de rêve sur la campagne basque)…

A côté du bar, comme près de la réception ou dans les couloirs des étages, de discrets points de vente s’attachent à proposer aux clients de l’auberge le meilleur du pays basque : confitures artisanales, espadrilles, jus naturels, tissage Lartigue… Sans oublier les livres de recettes signés Cédric Béchade autour de la cuisine à la Plancha. L’expérience à L’Auberge Basque ne serait pas totale sans le fameux petit-déjeuner qui fait, en partie, la réputation de la maison.

Respectueux des traditions locales, Cédric Béchade a également la volonté de transmettre, voire d’initier sa clientèle à des habitudes moins ancrées, notamment celle du brunch : « un moyen de revisiter les dimanche midi »… C’est toute l’identité de son « Grand petit-déjeuner », véritable festin matinal qui s’apparente à un généreux brunch : crêpe de maïs revisitée, gâteau basque à la cerise, jambon de Coche, truite de Banka, brioche de St Pée au levain avec noix et pâte de coing, salade de fruits, fromage de brebis, œufs brouillés, compote fraise/banane, confitures artisanales, etc…

Loin de se reposer sur leurs acquis, Marion et Cédric Béchade font vivre leur Auberge qui s’anime au fil des saisons, par de multiples événements : séances de yoga avec eau aromatisée et jus detox, concours de chants basques, mariages organisés pour 70 à 90 personnes qui privatisent les lieux, séminaires dans la salle de réunion qui peut accueillir entre 18 et 25 personnes…

Les projets s’accumulent dans leurs esprits toujours en ébullition : marché de producteurs locaux réunissant leurs principaux fournisseurs, verger et potager au fond du jardin, pour atteindre en 2017 l’objectif d’un approvisionnement sans aucun intermédiaire.

« Ongi ettori » (Bienvenue)  à l’Auberge Basque !

129/385€ la nuit, nombreuses offres découvertes, demi-pension et pension complète à découvrir sur le site: www.aubergebasque.com

Menus 38/94€. Carte : hors d’œuvre : 25 €, mets 38€, douceurs 14€.

L’Auberge Basque 307, vieille route de Saint-Pée, 64310 Saint-Pée-sur-Nivelle

 

Crédits Photos : L’Auberge Basque

auberge basque cedric bedache auberge basque petit pois auberge basque tarte aux fraises auberge basque

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *