Le magazine digital de Béatrice Chakra

Cyril Lignac, le chef étoilé des plaisirs gourmands

Cyril Lignac, le chef étoilé des plaisirs gourmands

Juil 2, 2017

Venu de son Aveyron natal, ce cuisinier, pâtissier et chocolatier révélé par la télévision en 2005, a conquis Paris en quelques années. Portrait.

Il est de ces provinciaux montés à Paris et qui y ont réussi. Natif de l’Aveyron, chez lui, à Rodez, c’était souvent « table ouverte ». Ambiance familiale festive pour des agapes qui à la longue, lorsqu’on est adolescent et qu’on pense à son avenir, vous orientent inévitablement vers les fourneaux… C’est donc tout naturellement que Cyril Lignac s’est dirigé vers les métiers de la restauration. Il obtient d’abord son CAP de cuisinier, puis en élargissant le spectre des compétences, il acquiert des savoir-faire toujours précieux en la matière, en complétant sa formation par l’obtention d’un triple CAP Pâtissier, Glacier et Chocolatier.

Ses débuts ont lieu à l’Arpège, restaurant gastronomique situé non loin des Invalides aux côtés du Chef triplement étoilé, Alain Passard et de l’incontournable Pierre Hermé.

 Un talent au révélateur de la télé

           L’ ascension de Cyril Lignac coïncide avec le goût, de plus en plus marqué, par les Français, pour la gastronomie dont s’empare la télévision. En  2005, celle-ci donne à notre Aveyronnais l’impulsion médiatique qu’il mérite amplement. Sollicité par une productrice ayant en tête un concept nouveau d’émission de cuisine, diffusé sur M6 et titrée Oui, Chef !, Cyril Lignac s’y prête et c’est un succès. Un talent au révélateur du petit écran. Affable et courtois, le sourire large, il répond aux questions en expliquant ses recettes qui font saliver dans les chaumières. A l’évidence, il apporte quelque chose de frais, simple et savoureux, terriblement appétissant. L’émission fait date et le voilà sur la voie du succès. Aussi ouvre t-il, rue Cauchy, son premier restaurant, Le Quinzième, qui, en 2012, obtient sa première étoile au Michelin.

L’entrain, la confiance dans l’avenir, l’optimisme sont les traits dominants de Lignac. Entrepreneur dans l’âme, en 2008 il prend ses quartiers dans le onzième parisien en reprenant Le Chardenoux, bistrot au décor clair et élégant du début du XXe siècle, orné de verres gravés.

Le parcours ne s’arrête pas là. En 2011, changement de cadre et de décor intérieur, le chef cuisinier-pâtissier ouvre Aux Prés, ex-Claude Sainlouis, haut-lieu bistrotier de la Rive-Gauche. Déco rétro, vintage et cuisine traditionnelle agrémentent le regard de la clientèle. Une magie qui opère…

Mais dans la vie, il n’y a pas de hasard. Les rencontres arrivent souvent au bon moment. Toujours en 2011, Lignac rencontre Benoît Couvrand, alors chef pâtissier de la Maison Fauchon. Naissance d’une alliance sucrée, La Pâtisserie compte aujourd’hui 5 boutiques à Paris. Et pourquoi s’arrêter en si bon chemin ? En 2016, le duo #gourmandcroquant crée La Chocolaterie, lieu de vie pleinement dédié au cacao et qui compte aujourd’hui deux boutiques. Muffins, cookies, brownies, amandes caramélisées, barres chocolatées, l’attrait est irrésistible. On a envie d’y entrer et de tout croquer !

Ce n’est pas tout.  Apogée d’un esprit entrepreneurial, l’ouverture cette même année 2016 du Bar des Prés, établissement gastronomique au décor savamment étudié : échoppes et large comptoir en marbre distillent deux univers parallèles aux influences japonaises et françaises. Cyil Lignac est en phase avec l’époque, de plain-pied dans l’air du temps.

Entre cuisine, pâtisserie et chocolaterie, il éveille magistralement tous nos sens.

Comment le pas le dire : avec lui, nos papilles sont en fête.

Bravo Chef !

 

http://www.cyrillignac.com/

 

Crédits Photos : Groupe Cyril Lignac – Yann Deret (photo 6).

 

Cyril_Lignac_cuisine_2015-600x600 Le_Chardenoux_Cyril_Lignac_Exterieur4-600x600 burger_Aux_Pres_Cyril_Lignac-600x600 Cyril Lignac Bar des pres Baba_Rhum_La_Patisserie_Cyril_Lignac_2-600x600 Cyril Lignac LA chocolterie

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *