Le magazine digital de Béatrice Chakra

Facebook Vu sur La Le club de la presse Marseille Le club de la presse Marseille Strategie.fr presse-club.fr ToutMa les69emes Flair

Emprise, le bijou de Louis Vuitton

Emprise, le bijou de Louis Vuitton

Juin 3, 2014

L’emblématique malle poursuit son voyage dans l’univers de Louis Vuitton. De la réalité tangible d’un objet utilitaire naît une collection de montres et de joaillerie moderne et féminine.
Les éléments structurels de la malle, ceux qui lui donnent puissance et solidité, forgent le vocabulaire esthétique de la collection Emprise. Les renforts métalliques, les verrous, les clous deviennent des leitmotivs décoratifs répétés à l’infini ; ils tracent des perspectives, revendiquent une féminité affirmée et signent avec force une collection profondément ancrée dans l’histoire de la Maison.
L’architecture de la malle prend une tournure inédite, elle se métamorphose en objets précieux,en pendentifs octogonaux, bagues, bracelets et en une séduisante montre de dame. A la place du boisde hêtre, des clous en laiton ou de la toile, ce sont l’or, les améthystes, le quartz lemon ou le quartz fumé,les diamants et, pour ses pièces uniques, des pierres de haute joaillerie aux volumes exceptionnels.
Fidèle à ses valeurs, Louis Vuitton convoque les savoir-faire : la science du lapidaire, la délicatesse du sertisseur et la patience de l’horloger font écho à la maîtrise des artisans qui façonnent les malles de la Maison depuis 1854.
La collection au style rigoureux s’inscrit dans une filiation aristocratique, empreinte d’un héritage purement parisien. Dans les lignes strictes définissant les volumes, dans l’assemblage des pierres qui démultiplie les réflexions, sont mis en abîme les perspectives des plus beaux axes de la capitale percés par le baron Haussmann, les enfilades de salons et les jeux de miroirs des riches hôtels particuliers du parc Monceau. Avec les pompons d’or qui frémissent au moindre mouvement, se déploient l’influence de la haute couture et la gaieté d’une fête du Second Empire.
La montre Emprise concentre l’esprit parisien de la collection, graphique et délicat. Le volume de sa boîte, carré et symétrique, aux cornes renforcées par des motifs de renforts de malle, dessine une silhouette nette, animée par les reflets de sa glace doublement biseautée et par l’éclat des diamants. Le bracelet s’habille tantôt de satin, tantôt d’un cuir embossé comme un ruban de gros-grain, deux emprunts résolus à l’univers de la mode. Sur les modèles en or, les tons poudrés du cadran reproduisent la sensualité du capitonnage qui protège l’intérieur des malles. Sur ceux en acier, le cadran, qu’il soit noir ou blanc, s’orne de lignes évoquant les lambris des appartements parisiens. Ce cadran n’a pas de chiffres, il s’habille simplement des initiales LV placées de manière inédite à 5 heures et nous rappelle que l’allure est intemporelle.
Les volumes puissants et structurés, le choix des pierres aux couleurs vibrantes serties sur des médaillons qui signent la silhouette, une montre de style : tout, dans la collection Emprise, laisse entrevoir une femme contemporaine, naturellement élégante, affranchie et qui n’a pas peur d’affirmer son goût. Insaisissable, tour à tour provocante, captivante et charmeuse. Une attitude, infiniment parisienne

http://www.louisvuitton.fr

Source Louis Vuitton Joaillerie – « Emprise » – 2014.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *