Le magazine digital de Béatrice Chakra

Facebook Vu sur La Le club de la presse Marseille Le club de la presse Marseille Strategie.fr presse-club.fr ToutMa les69emes Flair

La Comédie Française by Haviland

La Comédie Française by Haviland

Avr 28, 2013

La Comédie-Française et la Manufacture de porcelaine Haviland ont choisi de célébrer cette année l’histoire de cet illustre théâtre, en alliant le patrimoine et le savoir-faire. La collection Comédie-Française met à l’honneur deux décors issus d’archives de la prestigieuse institution : une aquarelle de Meunier datant de 1903 ainsi qu’un dessin aquarellé de Jean-Louis Prieur de 1790.

Un dialogue entre patrimoine et savoir-faire

Pour cette collection, la maison Haviland et la Comédie-Française mettent en avant leurs passions pour l’art et les traditions. Leur défi commun est d’offrir au public une lecture du monde plus esthétique, artistique et intellectuelle. Leur patrimoine et leur savoir-faire français sont au sommet de leur art dans leur volonté de représenter la beauté et les sentiments. Cette collaboration célèbre un patrimoine et un savoir-faire exemplaires.

L’histoire de ce théâtre mythique inspire les décors des plateaux et tasses à thé élaborés par la maison Haviland. Par leur collaboration autour de l’esthétisme et de la création, ces institutions de l’art français sont l’incarnation d’une approche à la fois classique et moderne de l’art. En révélant  au public ces dessins, la maison Haviland rend hommage au théâtre, à son engagement pour l’art et sa dévotion aux mots et aux passions des hommes dans un décor prestigieux et authentique.

Des décors prestigieux pour une collection emblématique

La collection Comédie-Française par Haviland révèle deux décors inédits : la salle Victor Louis et le théâtre de la rue de Richelieu, inspirés des aquarelles de deux artistes : Meunier et Jean Louis Prieur. La Comédie-Française connut plusieurs demeures par le passé. Depuis plus de deux siècles, elle est installée dans la salle de la rue de Richelieu, construite par Victor Louis entre 1786 et 1790, aujourd’hui représentée sur les plateaux et tasses à thé en porcelaine de la maison Haviland et inspirée du dessin aquarellé de Jean-Louis Prieur.

Dessin aquarellé du théâtre de la rue de Richelieu, vue intérieure en coupe, par Jean-Louis Prieur 1790

Ce dessin laisse voir les différents niveaux de loges, ainsi que le péristyle – espace réservé à l’accueil du public situé sous la salle. Sur scène, une tragédie classique est en répétition, comme en témoignent les toges antiques portées par les comédiens.

Estampe représentant la salle Victor Louis, rue de Richelieu, d’après une aquarelle de Meunier, tirée de l’ouvrage de Guadet et Prudent. Les Salles de spectacle de Victor Louis, 1903.

L’Observateur se trouve du côté du plateau de la Salle Richelieu. Cette estampe offre trois vues sur les spectateurs rassemblés dans le parterre, sur les loges et sur les balcons ; de la scène où se joue une tragédie et sur les coulisses. A l’époque, la salle fut inaugurée dans des tonalités de bleu, blanc et or et un grand lustre central éclairé la représentation. Après un an de travaux, la Salle Richelieu sera inaugurée en janvier 2013. Le plateau carré créé par Haviland en célèbre ainsi le renouveau.

 http://www.haviland.fr/

Extrait du Communiqué de Presse de HAVILAND – 26/02/2013.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *