Le magazine digital de Béatrice Chakra

Le Barbès redonne l’heure (festive) à la Goutte d’Or

Le Barbès redonne l’heure (festive) à la Goutte d’Or

Août 15, 2015

Le quartier de la Goutte d’Or a un nouveau repère : « Le Barbès ». L’ouverture récente  de cette brasserie, dans un quartier populaire et bigarré, a été un succès puisque tout le monde en parle. Un vrai phénomène de curiosité. Car si le lieu suscite autant de commentaires, c’est parce qu’il n’est pas neutre. Le Barbès se dresse, magnifique dans son architecture post-industrielle,  à l’emplacement de l’ancien bon marché Vano qui a brûlé en 2011, face au légendaire cinéma Louxor.

Ce détail de mémoire devait-il être à jamais figé dans la nostalgie du passé ? Non, bien sûr. Une ville se construit et se déconstruit en permanence. Avant Vano, n’y avait-il pas deux anciennes brasseries, Charles et Rousseau ? Et à ceux qui s’étonnent du choix d’un tel quartier, qualifié de « No go zone » par la chaîne US Fox News, Pierre Moussié et Jean Vedreine (Le Mansart, Le Floréal, Le Sans-Souci, Le Parisien) haussent les épaules. Ils n’ont aucune crainte. « Encore moins à Barbès, assurent-ils, que dans le faubourg Saint-Denis, lorsque nous avons repris Jeannette. » Et puis, Le Barbès comble une lacune : depuis 1990, dit-on, il n’y avait plus de vraie brasserie, de lieu de vie total, dans ce quartier de l’Est parisien.

Ce bâtiment d’angle tout blanc se déploie  sur 750 m2, avec son bar à cocktails, son dancing, son long comptoir et, tout en haut, sous une verrière escamotable, une terrasse qu’on envisagerait de transformer en solarium avec plantes vertes et transats. Pouvoir d’attractivité réel : face au métro aérien, Le Barbès anime un quartier en donnant à nouveau l’heure festive : l’heure qui passe, celle qui vient et qui s’en va, parce que ce lieu de vie, quoi qu’on en dise, est la promesse d’un bel avenir.

Restaurant Brasserie Barbès
2, boulevard Barbès
Paris(75018)
Métro Barbès – Rochechouart 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *