Le magazine digital de Béatrice Chakra

Le Château de la Gaude ouvre ses portes non loin d’Aix-en-Provence

Le Château de la Gaude ouvre ses portes non loin d’Aix-en-Provence

Oct 14, 2019

Le Château de la Gaude, situé à quelques pieds de vigne du centre-ville d’Aix en Provence, ouvre ses portes. Nichée dans un écrin de verdure, cette bastide du 17ème siècle est un haut lieu viticole aux accents hôteliers et gastronomiques.

Après plus de 3 ans de travaux, ce magnifique hôtel de luxe ouvre ses portes avec 17 chambres et suites au design épuré. Les jardins à la française qui entourent les lieux soulignent le décor avec élégance. Un hôtel de prestige Cette incroyable aventure est tout d’abord l’opportunité de faire revivre la fabuleuse histoire de Marcel Pagnol : « Le château de ma mère », puisque le château fut l’un des décors du film réalisé par Yves Robert, transposant son chef d’œuvre au cinéma. Aujourd’hui, il aura fallu plusieurs années de rénovation pour remettre sur pied cette belle bastide provençale qui dormait depuis plus de 15 ans. Les différentes chambres et suites se répartissent dans les différents corps de bâtiment du château à la façon d’un village. Les 17 chambres et suites aux allures de diva sont élégantes et contemporaines. Les sept chambres qui se situent au sein même du château classé monument historique, sont sobres au design épuré.

Toutes blanches immaculées avec les planchers refaits à l’ancienne, les têtes de lit et les chevets sont en bois noirs et les armoires en bois plus clair. Certaines sont dotées de cheminées et de moulures au plafond qui les habillent avec élégance. Les murs sont ornés de toiles de Philippe Pasqua ou de Robert Combas. Les salles de bains en marbre blanc sont baignées de la lumière naturelle avec une vue imprenable sur la campagne provençale. Quant aux dix autres chambres qui se situent dans les longères attenantes au château, là encore la décoration se mêle à l’art contemporain. Le chêne clair et le cuivre dominent. Toutes les chambres et suites sont équipées de tout le confort et de la technologie moderne. Très cosy, elles disposent de toiles colorées de Philippe Pasqua qui les illuminent, aussi les poutres apparentes leur confèrent un caractère chaleureux. Les salles de bains quant à elles sont dans les tons de gris et noirs.

Le domaine dispose également de salons situés dans les Orangeries du jardin pour accueillir séminaires en tout genre, dîners d’entreprise ou réunions de famille. Toute l’équipe se fera un plaisir de concocter un séjour sur-mesure à chaque demande. De nombreuses terrasses surplombant les jardins à la française classés ainsi qu’une chapelle, entièrement rénovée, sont à disposition. Avis aux futurs mariés ! Un spa et une piscine viendront également prendre place au sein du domaine au printemps 2020. Pour sa restauration, les meilleurs entrepreneurs locaux ont été mandatés pour redonner vie à ce domaine et le magnifier. En effet, sous la houlette de l’architecte Olivier Frémont (studio Frémont), chaque corps de métier a pu s’exprimer librement pour redonner sa grandeur au domaine avec brio. Avec pour fil conducteur les jardins à la française, que l’on retrouve sur le logo, Olivier Frémont a bâti une réelle identité au domaine. Il a ainsi su organiser l’espace pour garder une conformité historique avec un esthétisme parfait. Tout a été dessiné et conçu sur-mesure avec toujours ces fameux jardins comme inspiration ; On les retrouve ainsi partout dans le château, comme avec la structure en laiton qui orne le plafond des salles du restaurant et qui s’inspire de ces motifs, ou bien encore avec la découpe du faux plafond en inox du caveau qui est également calquée sur eux. « Le laiton est un matériau majeur dans le design du château, puisque c’est une réelle transition entre le contemporain et la tradition » ajoute Olivier Frémont. De la décoration intérieure, aux espaces extérieurs, tout dans les moindres détails a été étudié avec respect. De nombreux artisans régionaux se sont associés à ce projet incroyable, ainsi les jardins ont été restaurés par Thomas Gentilini en respectant ce qui avait été fait à l’origine, tout comme Régis Mathieu pour la création des lustres qui ornent les salles de restaurant.

https://chateaudelagaude.com/

 

Crédit Photo : Richard Haughton

 

La Gaude 9-19 2162 A4

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *