Le magazine digital de Béatrice Chakra

Le Pharo à du Palais, un cru d’excellence !

Le Pharo à du Palais, un cru d’excellence !

Juin 18, 2019

Pour la 13ème présentation du nouveau millésime, les Vignerons de la Sainte-Victoire ont donné rendez-vous pour une soirée d’exception ce lundi 17 juin 2019 Palais du Pharo. Dans une ambiance conviviale et avec une vue imprenable sur la baie de Marseille, les invités ont eu le privilège de déguster les vins proposés par les Vignerons en accord avec les mets raffinés de Roland Paix Traiteur et de chefs de renom.

 

Au sein des Côtes de Provence, la dénomination de terroir « Côtes de Provence Sainte-Victoire » valorise un terroir unique et particulièrement propice à l’élaboration de grands vins. Aujourd’hui, elle figure parmi les plus grandes appellations françaises. Ce cru est le fruit d’un long travail initié en 1990 par l’Association des Vignerons de la Sainte-Victoire, en collaboration avec le Syndicat des Vins Côtes de Provence et l’Institut National des Appellations d’Origine. La dénomination de terroir Côtes de Provence Sainte-Victoire a été obtenue par décret au journal officiel le 10 février 2005 pour les vins rouges et les vins rosés. Les vignerons travaillent pour la reconnaissance des vins blancs. Créée en 1992, l’Association assure la promotion de la dénomination de terroir Côtes de Provence Sainte-Victoire ainsi que le suivi technique du vignoble et son rayonnement dans le monde entier. L’Association compte 31 adhérents dont 27 vignerons indépendants et 4 caves coopératives. Ils travaillent ensemble dans une dynamique et un esprit commun : produire des vins de gastronomie, dans une démarche d’agriculture responsable de l’environnement respectant une traçabilité irréprochable.

Ce millésime se caractérise par une forte pluviométrie qui a eu pour conséquence une très belle sortie de grappes, mais aussi un développement du mildiou sur la quasi-totalité du vignoble provençal.

Grâce à l’accompagnement technique de l’Association, le vignoble de la Sainte-Victoire a été un peu moins impacté que les autres zones de l’appellation ce qui a permis d’assurer des rendements corrects et une qualité finale au rendez-vous. Une amélioration des conditions climatiques en septembre, à l’aube des vendanges, a permis de récolter les raisins à maturité optimale. Les jus ont présenté de bons équilibres, les teneurs en sucres, un peu plus modestes, ont été suffisantes et les acidités ont été maintenues, ce qui a permis d’obtenir un millésime intéressant, fin et équilibré, bien représentatif de ce terroir de la Sainte-Victoire.

Jaunes pâles avec de jolis reflets verts, les vins blancs ont un nez expressif généralement orienté sur les fruits blancs et les fruits à chair jaunes parfois complétés par quelques nuances florales. En bouche on perçoit cette année de la rondeur et du gras, on retrouve les fruits blancs mais aussi des notes d’agrumes qui amènent un peu de vivacité sur les fins de bouche.

Les vins rouges dévoilent de jolies robes franches aux nuances violacées. Les nez sont élégants avec des notes de fruits rouges biens mûrs (fraise et framboise). On perçoit également cette année des notes de cassis et très souvent de la réglisse avec parfois quelques notes de poivre noir. Les bouches montrent globalement de 3 belles matières avec des tanins élégants, on retrouve les fruits rouges et les épices avec parfois quelques notes minérales. Enfin, les vins rosés présentent des robes rose pâle voire très pâles aux nuances litchi clair.

Les vins sont très expressifs, ils dévoilent de jolies notes de fruits frais. Les arômes de nectarine et de pêche sont très présents cette année, ils sont accompagnés de notes de petits fruits rouges tels que la fraise et la framboise, et souvent quelques agrumes : citron, citron vert, pamplemousse avec parfois quelques touches exotiques (maracuja, mangue…). En bouche les rosés 2018 sont sur la rondeur, on retrouve souvent les fruits jaunes puis les agrumes qui apportent la fraîcheur et qui sont complétés par une tonalité minérale. Bien que globalement un peu moins vifs que pour les précédents millésimes, les vins rosés restent toniques et friands.

Un millésime passionnant !

 

Crédits Photos : Béatrice CHAKRA

 

vignerons vignerons2

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *