Le magazine digital de Béatrice Chakra

Les coulisses des collections de bijoux de Maryline Lauer

Les coulisses des collections de bijoux de Maryline Lauer

Mar 18, 2019

Fan de Madonna, originaire de Créteil (94), Maryline Lauer est une battante au grand cœur. Élevée dans une éducation stricte mais vivant en habitation à loyer modéré, elle apprend très jeune à regarder, observer et se défendre. Et forgea ainsi son caractère.

Adolescente pétillante, sportive dans l’âme, passionnée par la danse, elle pousse les meubles du salon et crée avec sa cousine et leurs copines, « Les Girls », groupe de nanas qui reproduit les chorégraphies de Madonna et du célèbre Flashdance, film musical du moment. Pour se mettre au foot, pendant quelques mois!

Maryline Lauer à 15 ans et entre au Racing Club de Créteil. En hommage à son père, elle marque un but lors de sa première foulée de pelouse. Un symbole pour montrer à son paternel qu’elle est libre de faire ce qu’elle veut. Et arrêtera de taper dans un ballon, 3 mois plus tard.

De petits boulots en petits boulots, animée par un sentiment de création, cette maman de deux enfants excelle dans la création de bijoux. Elle rencontre en 2015 la BOCI* et participe au salon Bijorhca**. Sa vie change.  « Made in parisienne » aux allures londoniennes donne le tempo d’un duo mère-fille. Ce bijou s’adresse à toutes les femmes, a pour logo une couronne. « J’en suis tombée amoureuse au Louvre, un musée que j’adore, et je l’ai tout-de-suite adoptée », me confie la créatrice.C’est avec sa fille Laura que Maryline imagine,  dessine et crée toutes ses collections. Quant à Virgill le Trident, il est né d’un élan d’amour envers son fils qui, passionné de plongée sous-marine, un jour de mars 2015, lui a rapporté du fond de l’eau, un trident. Un vaste choix de bagues et boutons de manchette, notamment, fabriquées en laiton.

Retrouvez jusqu’au 18 mai, les créations de Maryline Lauer en l’exposition « les coulisses du bijou » à la Maison de l’Artisanat et des Métiers d’Art – 21 Cours d’Estienne d’Orves – 13001 Marseille.

N’hésitez pas à découvrez « Made in Parisienne » et «  Virgill Le Trident » sur les pages éponymes Facebook et Instagram.

*BOCI : La BOCI regroupe 3 grandes familles de métiers : la bijouterie fantaisie, la bijouterie précieuse et les industries appliquées aux métiers d’art. A la fois facilitatrice, soutien et défenderesse des intérêts de ses adhérents, la BOCI veut être le lien entre les industriels, les créateurs, les pouvoirs publics et les partenaires du secteur. Elle s’engage à soutenir et représenter la profession au travers d’un ensemble d’actions. La BOCI est une Chambre Syndicale.

**Bijorhca : Salon de la bijouterie réservé aux professionnels.

 

Crédits photos : Maryline Lauer.

 

mip ok virgill

 

 

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *