Le magazine digital de Béatrice Chakra

Facebook Vu sur La Le club de la presse Marseille Le club de la presse Marseille Strategie.fr presse-club.fr ToutMa les69emes Flair

Mad Lords, plate-forme de la séduction

Mad Lords, plate-forme de la séduction

Août 21, 2014

Avec sa sélection des meilleurs créateurs…

Vous avez entendu parler ? Allons donc à sa découverte ! C’est au cœur de Paris, au 320 rue Saint-Honoré, que s’épanouit l’une des adresses les plus courues de la capitale : Mad Lords. Avec son Private Shop et E-Shop, cette structure qui a ouvert ses portes en octobre 2012, propose aux hommes et aux femmes, une sélection des meilleurs créateurs et artisans de bijoux et d’accessoires, d’éditions limitées, de pièces vintages. Et le succès a été rapide. Par sa force d’attraction, Mad Lords séduit tous les adeptes du luxe authentique, dandys, rockers, et autres collectionneurs. Se définissant comme « une plate-forme de talents », très exigeant dans le choix de ses partenaires spécialisés dans les bijoux et accessoires, Mad Lords offre une alternative au shopping des multimarques traditionnels. Sa vocation se résume en peu de mots : identifier des créateurs au savoir-faire inimitable, les accompagner dans leurs œuvres, et médiatiser leur signature.

Tout tend ici vers cette finalité : porter la plate-forme à l’incandescence de la qualité et de la notoriété. Mad Lords s’appuie sur ses designers phares : le californien Maor Cohen (pierre semi-précieuses, perles africaines, argent oxydé et cuir), Catherine Michiels (l’amie des stars), Harpo (figure tutélaire des artisans amérindiens), le danois Tobias Wistisen qui excelle dans l’argent noble et sculpté, et d’autres encore. « Des collaborations naissent constamment entre nous et nos créateurs, souligne-t-on rue Saint-Honoré. Elles aboutissent à des séries limitées, des collections spéciales et garantissent le caractère exclusif du E-Shop et du Private Shop. En lançant en 2013 la collection de bijoux « Tuaregs by Mad Lords », nous avons instauré un esprit dandy et tribal inspiré par la rencontre, dans le désert du Niger, d’une tribu réputée pour la quintessence de son art. Ces « hommes bleus » créent pour Mad Lords des pièces exclusives en argent, platine et or, et font désormais partie de notre famille ».

Ce n’est pas tout. Dans le Private Shop, il y a le vintage qui nous renvoie aux mythes du cinéma américain, aux Ray Ban des pilotes de l’US Air Force, aux gourmettes et bagues en or et argent de l’US Navy, et à des pièces rares dignes de figurer dans des musées. Bref, vous l’avez compris, Mad Lords, à travers sa démarche esthétique et authentique, nous guide dans un parcours  créatif judicieusement élaboré. Aussi, prendre le temps de choisir accessoires et bijoux adaptés à notre personnalité, c’est en retrouver tout le sens, sans oublier l’alchimie qui révèle toutes les incidences  sur la vie individuelle.

Mad Lords Private Shop, 320 rue Saint-Honoré, Paris 1er 

http://www.madlords.com/

Béatrice CHAKRA – Août 2014- Tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *