Le magazine digital de Béatrice Chakra

Facebook Vu sur La Le club de la presse Marseille Le club de la presse Marseille Strategie.fr presse-club.fr ToutMa les69emes Flair

Souliers Eugène Riconneaus

Souliers Eugène Riconneaus

Mar 22, 2013

Après avoir passé ses plus belles années à courir les jeunes filles les pieds vissés à sa planche de skate, plutôt que de fréquenter les salles de classe, Eugène Riconneaus lançait, à 18 ans, sa première collection. Héritage précoce d’un savoir-faire acquis très jeune auprès de prestigieux bottiers, notamment anciens de chez J.Lobb avec qui il a passé presque la moitié de ses 22 ans.
Il avait enfin trouvé l’équilibre entre sa passion pour le skate et les jeunes femmes. Leur dénominateur commun, le soulier, lui permet depuis de ne pas perdre le contrôle dans des milieux où la stabilité est maître mot… Il compte ainsi parmi ses références de prestigieuses collaborations comme Colette pour qui il a édité son soulier de skate favori : le Calcuta, ou encore BMW pour qui il vient d’en éditer une version de conduite.
Pour chacune des ses collections il convie les muses qui l’inspirent en leurs créant selon leurs envies et personnalités des souliers à leurs prénoms. Parmi elles figurent Yi Zhou, Charlotte Di Calypso, Mary Charteris, Lou Lesage et beaucoup d’autres… Cette saison il est lui-même l’hôte d’ Anne-Valérie Hash pour qui il crée les souliers de son défilé.
Par amour du savoir-faire mais également en hommage aux bottiers français qui le lui ont transmis, ses créations sont entièrement conçues en France par des artisans qualifiés.

Eugène Riconneaus & Anne VaLerie Hash | Printemps-été 2013

Eugène Riconneaus dédie chacune de ses créations à une femme, c’est ainsi l’évidence de cette collaboration prestigieuse avec Anne-Valérie Hash pour le printemps-été 2013. En osmose dans leur travail de la matière et de la couleur, ils forgent une silhouette mystérieuse, moderne et affirmée.
Garants du savoir-faire d’Eugène Riconneaus, ces souliers nous révèlent une fine découpe dentelée, un travail raffiné du satin, et d’un cuir argent peint à la main.
Ainsi les souliers se sont vus émerveillés, notammentpar Irinia Lazareanu, Ophelie Rupp, Xiao Wen Ju, musesd’un instant lors du défilé…

Eugène Riconneaus & BMW | Le Cabinet de curiosités de Thomas Erber

Après avoir réédité le modèle « Calcuta » pour Colette, Eugène Riconneaus s’empare à nouveau de son soulier de sport fétiche pour le Cabinet de Curiosités de Thomas Erber au Concept Store BMW Georges V.
Ce dernier s’acclimate à la conduite de prestige qu’incarne BMW, avec un choix de peausseries spécifiques aux couleurs marronnées inspirées de la sellerie des intérieurs automobiles. Ainsi la doublure est en veau naturel et afin d’avoir une peausserie fine et souple, le cuir du dessus est en chevreau marron gold foulonné. Le tout est monté sur une semelle flexible en gomme.
Par souci du détail, la technique du “point-sellier”est ici adaptée avec une couture blanche qui vient délicatement s’entrelacer dans le cuir du soulier. La paire est livrée avec un kit d’entretien “surprise”, permettant ainsi de la nourrir et chérir. En outre, chaque paire est soucieusement numérotée, datée et signée par les initiales de l’artisan qui l’a conçue.
Avec cette édition spéciale, Eugène Riconneaus vient une nouvelle fois se placer aux côtés d’invités prestigieux, tels Kitsuné, Dom Perignon, Thierry Lasry, Maison Bonnet….

www.eugenericonneaus.com

 

Extrait du Communiqué de Presse de « Eugène Riconneaus » – 22/01/2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *